Déclaration de presse sur le massacre de Khodjaly

Le 26 février 1992, l’armée arménienne a commis le massacre de Khodjaly, dans le Haut-Karabagh. Environ 613 victimes civiles, dont 106 femmes, 83 enfants et 70 personnes âgées, perdirent la vie, 1275 furent pris en otage outre 105 autres portées disparues et des milliers de déplacés. D’autres sources affirment que leur nombre atteint 1000 personnes.

À ce jour, l’Arménie occupe toujours le Haut-Karabagh et les sept districts limitrophes, soit environ 20% du territoire souverain de l’Azerbaïdjan, au mépris de quatre résolutions du Conseil de Sécurité des Nations Unies.

Le massacre de Khodjaly reste le plus grand massacre de nos jours au Caucase du Sud. Il a été condamné dans le monde entier par les organisations des droits de l’homme, les gouvernements et largement éclairé par les médias.

COJEP France

Lien Permanent pour cet article : http://cojep.fr/1104-2/