[Agence Anadolu] Le canton de Genève tenu pour responsable des affiches d’une organisation terroriste

Suisse : Le canton de Genève tenu pour responsable des affiches d’une organisation terroriste

Une campagne d’affichage de l’organisation terroriste YPG/PKK est apparue dans les transports publics à Genève.

 

AA / Genève / Bayram Altuğ

Le ministère suisse des Affaires étrangères a tenu, jeudi, l’administration du Canton de Genève pour responsable de l’apparition, mercredi, d’une campagne d’affichage des partisans de l’organisation terroriste YPG/PKK, dans un certain nombre de trains publics du chef-lieu du Canton.

La porte-parole du ministère des affaires étrangères, Noemi Charlton, a déclaré à Anadolu que le gouvernement fédéral n’avait pas le droit de s’immiscer dans les annonces publiques, qui relèvent des administrations locales.

Les affiches illustrent des allégations fallacieuses de « violations des droits de l’homme » dans la région d’Afrin, dans le nord de la Syrie, dans le cadre de l’opération Rameau d’olivier, qui a conduit à sa libération du contrôle des organisations terroristes.

Celil Yilmaz, Secrétaire général de l’organisation turco-suisse COJEP (Conseil pour la Justice, l’Égalité et la Paix), a déclaré que le spectacle « ignominieux » qui s’est vu dans plusieurs trains de Genève, était « une honte qui restera gravée dans l’histoire de la ville, connue pour être un centre pour les droits de l’homme ».

Yilmaz a souligné que l’administration du Canton soutient, depuis de nombreuses années, les partisans de l’organisation terroriste et les ennemis de la Turquie, soulignant que cette position « ne peut en aucun cas être interprétée comme une défense de la liberté d’expression ».

Il a souligné que la Turquie avait apporté la paix et la stabilité à Afrin, avant de déclarer : « Plus de 100 mille Turcs vivent en Suisse et en tant qu’organisations civiles turques, nous enverrons un message aux responsables du Canton de Genève et à ceux du gouvernement fédéral, pour exprimer notre profonde inquiétude face à cette campagne d’affichage et clarifier les faits ».

L’Alliance pour les droits de l’homme et le développement international, (organisation non gouvernementale basée à Genève), a publié, mercredi, une déclaration affirmant que des mesures formelles allaient être engagées, afin de supprimer ces affiches qui soutiennent le terrorisme.

Les forces turques et l’Armée syrienne libre sont parvenues, le 24 mars dernier, à libérer toute la zone d’Afrin des mains des terroristes, environ deux mois après le début de l’opération Rameau d’olivier, pour ensuite entamer le passage de la région au peigne fin et le démantèlement des déchets militaires, afin assurer le retour des habitants dans leurs foyers.

Lien sur le site ANADOLU : https://aa.com.tr/fr/monde/suisse-le-canton-de-genève-tenu-pour-responsable-des-affiches-dune-organisation-terroriste/1116518

Lien Permanent pour cet article : http://cojep.fr/agence-anadolu-le-canton-de-geneve-tenu-pour-responsable-des-affiches-dune-organisation-terroriste/