Agence Anadolu : Le COJEP réagit aux allégations de l’hebdomadaire « Le Point »

Agence Anadolu : Le COJEP réagit aux allégations de l’hebdomadaire « Le Point »

Le Conseil international pour l’égalité et la paix (COJEP) accuse « Le Point » d’agir dans le cadre d’une opération orchestrée contre la Turquie.

AA-PARIS/Ömer Aydin

Dans son édition diffusée le 24 mai, l’hebdomadaire français « Le Point », a publié une série d’articles particulièrement virulents à l’égard du Président Recep Tayyip Erdogan et plusieurs institutions françaises issues de la diversité. L’initiative a suscité de vives réactions du côté des institutions visées.

Le Conseil international pour la Justice, l’Egalité et la Paix (COJEP) a publié un communiqué au sujet des allégations du magazine.

Dans son édition du 24 mai, l’hebdomadaire « prend pour cibles les associations, organes de diffusion et structures politiques représentant les différentes cultures présentes en France », affirme le communiqué dont Anadolu a eu copie.

Ainsi le COJEP, Media Türk TV, Media France TV et Medya Türk Info figurent parmi les organisations mentionnées et nommément visées, précise la même source.

« Un exemple de journalisme irresponsable et hostile »

Selon le COJEP, « une telle publication n’a pour but que de tromper l’opinion publique et d’alimenter des préjugés contre les différentes cultures cohabitant en France ». Et d’ajouter « nous avons ici un exemple type de journalisme irresponsable et véhément, loin de toute notion de réalité ».

« L’objectif recherché ici est de tromper l’opinion publique française et de renforcer les préjugés à l’égard des différentes cultures », souligne le communiqué.

‘Le Point’, « un instrument de manipulation »

« Tenter de décrédibiliser des organes de diffusions comme Média France et Média Türk İnfo, qui survivent avec très peu de moyens, grâce à l’implication des bénévoles », c’est (…) tenter de faire taire la liberté de la presse », relève le COJEP.

Au sujet des critiques visant le président turc, le communiqué précise : « Le Mandela du 21 ème siècle est Recep Tayyip Erdogan. Malgré toutes les attaques dont il est la cible, la victoire lui reviendra un jour ou l’autre. Il est celui qui n’a pas abandonné la ville de Jérusalem, considérée comme sainte par les trois religions monothéistes, qui accueille plus de 3,5 millions de réfugiés Kurdes, Arabes, Turkmènes de Syrie. Il est celui qui appelle à une restructuration de l’Organisation des Nations-Unis, en déclarant que le monde est plus grand que les 5 membres permanents de cette organisation ». 

« Vous, les tenants d’une idéologie occidentale hégémonique, qui le qualifiez de dictateur (…) sachez que nombreux sont ceux, en France, en Europe et dans le reste du monde, qui le considèrent comme le Nelson Mandela du 21 ème siècle « .

Le communiqué appel​le​ l’hebdomadaire, à adopter une ligne éditoriale responsable et juste ​ainsi qu’​ à présenter des excuses aux différentes structures associatives et politiques représentatives de la diversité culturelle en France injustement ciblées.

 

LIENS DE L’ARTICLE DE PRESSE : https://www.aa.com.tr/fr/politique/le-cojep-r%C3%A9agit-aux-all%C3%A9gations-de-lhebdomadaire-le-point/1156243

Lien Permanent pour cet article : http://cojep.fr/agence-anadolu-le-cojep-reagit-aux-allegations-de-lhebdomadaire-le-point/