Les Bleus champions, une France qui gagne…

Photo AA

Strasbourg, le 18 juillet 2018 – Le Cojep tenait à féliciter l’équipe de France et les Bleus, ainsi que tout l’encadrement technique de la Fédération Française de Football, pour ce second sacre époustouflant après la victoire de ce dimanche 15 juillet 2018 en finale de la Coupe du monde contre la Croatie (4-2).

Comme il y a 20 ans, nous avons pu constater que cette victoire a suscité une énorme ferveur au sein de la société française, dans nos banlieues, chez les femmes, les enfants, les plus âgés… et c’est avec un grand plaisir que nous avons pu vivre des scènes incroyables pendant toute la durée de ce Mondial Russie 2018.

Même l’ancien président des États-Unis Barack Obama a valorisé la réussite d’une intégration quasi-parfaite, dans une de ses dernières allocutions en stipulant : « ces gars… ils ne ressemblent pas tous à des Gaulois… ils sont Français… » en évoquant les origines africaines et diverses de la majorité des joueurs constituant le 23 de la sélection française, comme un point positif dans ce couronnement.

Nous, Cojep, sommes aussi très fiers de cette réussite « à la française ». Certes, il est indéniable que la majorité des joueurs viennent de divers horizons, des enfants de banlieues pour la plupart de parents d’origines africaines, une réussite totale du sport français venant bousculer un climat nauséabond de durcissement des politiques d’immigration sur le sol européen.

C’est le succès de tout un système de formation et d’éducation, une intégration réussie pour tous ces joueurs qui ont été encadrés dès leurs plus jeunes âges, par des éducateurs bénévoles, des clubs amateurs, avant d’intégrer les meilleurs centres de formation au monde que possède le championnat de football de Ligue 1.

À aucun moment dans leur parcours ces joueurs n’ont été discriminés, ils ont tout simplement été jugés tout au long de leur carrière que sur leur qualité intrinsèque sur un terrain de football, loin de la fameuse polémique des quotas, que voulaient instaurer discrètement la FFF, il y a quelques années. Utilisons ce bel exemple pour notre société dans la vie de tous les jours.

Soyons aussi solidaire de cette équipe devant la difficulté, laissons la chance à toute cette jeunesse multiculturelle et multiconfessionnelle, arrêtons de stigmatiser les citoyens, les uns contre les autres, profitons de cet événement et de cet élan, de cette ferveur pour avancer pour le bon vivre ensemble.

À l’instar de la victoire en 1998, les réseaux sociaux ont pris une part importante dans la communication de tous les jours. Malheureusement, les mouvements identitaires tenteront de discréditer ce succès, et feront tout pour diviser le peuple, ainsi que de renforcer la haine des populations issues de l’immigration.

Ne tombons pas dans ce piège et restons unis devant ces attaques.

Pour conclure, à l’aube d’un projet très délicat de « cadrage de l’islam de France  » comme indiqué par le président de la République Emmanuel Macron, ces derniers temps, nous espérons que le gouvernement actuel prendra la mesure des enjeux en cours pour une cohésion sociale, multiculturelle et multiconfessionnelle afin d’éviter la stigmatisation d’une partie de nos citoyens.

Allez les Bleus, allez la France qui gagne…

Lien Permanent pour cet article : http://cojep.fr/les-bleus-champions-une-france-qui-gagne/