[PRESSE] Dole. Près de 50 personnes rassemblées en mémoire des victimes de Christchurch

Les manifestants se sont rassemblés devant la sous-préfecture. (©Voix du Jura)

Une cinquantaine de personnes ont manifesté devant la sous-préfecture, dimanche 17 mars 2019 pour rendre hommage aux victimes de l’attaque terroriste australienne du 15 mars.

« Non à l’islamophobie« ; « le terrorisme n’a pas de religion« . Tels étaient les mots d’ordre pour près d’une cinquantaine de personnes, qui se sont réunies devant la sous-préfecture de Dole, à l’appel de l’association Cojep (Conseils pour la justice, l’égalité et la paix) Bourgogne Franche-Comté, dimanche 17 mars 2019.

Les manifestants avaient pour objectif de rendre hommage aux victimes de l’attentat de Christchurch, où deux mosquées ont été attaquées, vendredi 15 mars 2019, par un extrémiste de droite, causant la mort de 50 personneset l’hospitalisation de dizaines de blessés.

Dénoncer les « amalgames »

Les responsables de la manifestation ont expliqué :

Cet acte terroriste d’une gravité extrême a visé des personnes sans défense. Cette attaque raciste n’est malheureusement pas la première ni la dernière visant les musulmans dans les pays occidentaux. La libération de la parole populiste et anti-islam démontre son influence sur les personnes susceptibles de passer à l’acte.

Ils ont également ajouté : « En tant que musulman(e)s, nous n’assimilons jamais ces crimes inhumains à une quelconque religion, contrairement à l’amalgame systématique que subissent les musulmans du monde entier. Ce massacre démontre une fois de plus la vulnérabilité de notre société face à la folie meurtrière. »

Une minute de silence

Munis de pancarte, les manifestants ont
Munis de pancarte, les manifestants ont dénoncé « l’amalgame systématique que subissent les musulmans ». (©Voix du Jura)

« Nous n’avons pas de drapeau car aujourd’hui, seul celui du deuil a du sens », a précisé Murat Büyük, le responsable local de l’association Cojep. Énumérant les attentats perpétrés en France et dans le monde de ses dernières années, il a demandé « la pénalisation des actes islamophobes, au même titre que l’antisémitisme, l’homophobie ou la xénophobie ». Et d’insister :

Liberté, égalité, fraternité : telle est notre devise, à nous aussi les musulmans.

Le rassemblement s’est terminé par une minute de silence et une prière pour les victimes de Christchurch.

Source : https://actu.fr/bourgogne-franche-comte/dole_39198/dole-pres-50-personnes-rassemblees-memoire-victimes-christchurch_22139963.html

Lien Permanent pour cet article : http://cojep.fr/presse-dole-pres-de-50-personnes-rassemblees-en-memoire-des-victimes-de-christchurch/