Rapport COJEP / Les enfants victimes de la guerre et des catastrophes naturelles (UNESCO)

Dans le monde entier, des milliers de garçons et de filles sont recrutés dans des forces par des groupes rebelles pour servir de combattants, de cuisiniers, de porteurs ou encore de messagers. On les appelle communément « enfants soldats ».

Comme nous le savons le 12 février, est la Journée internationale des enfants soldats, dédiée aux milliers de garçons et de filles enrôlés de force aux groupes armés terroristes. Nous avons voulu faire une conférence avant car nous nous sommes rendu compte de l’urgence dans parler pour empêcher l’exploitation de ses enfants dans les conflits et permettre leur réinsertion dans la vie civile.

Partout dans le monde, le droit fondamental d’un enfant est d’aller à l’école, d’avoir accès à de l’eau potable, de la nourriture et à un environnement stable et sécurisé, sont des conditions indispensables à son bon développement, mais qui sont pourtant menacées tous les jours pour des milliers d’enfants.

Partout dans le monde, le droit fondamental d’un enfant est d’aller à l’école, d’avoir accès à de l’eau potable, de la nourriture et à un environnement stable et sécurisé, sont des conditions indispensables à son bon développement, mais qui sont pourtant menacées tous les jours pour des milliers d’enfants…

Abus sexuels de jeunes filles par le chef des terroristes

QU’EST-CE QU’UN ENFANT SOLDAT ?

Les enfants soldats sont toutes les personnes de moins de 18 ans qui, à travers le monde, sont recrutées et utilisées illégalement par des groupes ou des forces armés. Ce sont aussi bien des filles que des garçons, et certains ont à peine 7 ans.

QUE FONT LES ENFANTS SOLDATS ?

Ils sont utilisés comme combattants, mais aussi comme espions, soigneurs, porteurs, cuisiniers, messagers ou encore « esclaves » sexuel(e)s, particulièrement dans le cas des filles.

QUELQUES CHIFFRES…

• On estime à 250 000, le nombre d’enfants soldats dans le monde, dont environ 40 % de jeunes filles. La plupart de ces enfants sont enrôlés sur le continent africain.
• Grâce à l’Unicef depuis 1998, plus de 100 000 enfants ont été́ libérés et réinsères dans leurs communautés, dans plus de 15 pays du monde affectés par des conflits armés. Pour la seule année 2010, l’Unicef a permis la réinsertion de quelque 11 400 anciens enfants soldats.

POURQUOI UN ENFANT DEVIENT-IL ENFANT SOLDAT ?

Un enfant ne choisit pas nécessairement de devenir enfant soldat. Les enfants sont le plus souvent enlevés et recrutés de force dans les groupes/forces armés. Ils se joignent parfois volontairement lorsqu’ils sont séparés de leur famille, déplacés pour des raisons de pauvreté́, habitent des zones de conflit ou n’ont plus aucune opportunité́ d’emplois, d’éducation, etc.

POURQUOI FAUT-IL PROTÉGER LES ENFANTS SOLDATS ?

Quand un enfant est recruté́ illégalement dans un groupe armé, il est également très souvent exploité, abusé, violenté et n’est donc plus protégé́. Ces enfants enrôlés par les groupes ou les forces armés ne vont plus à l’école (pour se développer et se construire un avenir meilleur) et ils risquent dramatiquement leur vie.

APPRENONS À NOS ENFANTS À S’AIMER ET NON À FAIRE LA GUERRE.

 

>>> Pour lire la suite du rapport veuillez télécharger notre RAPPORT en cliquant sur le lien suivant : 20181119_Les enfants victimes de la guerre

Lien Permanent pour cet article : http://cojep.fr/rapport-cojep-les-enfants-victimes-de-la-guerre-et-des-catastrophes-naturelles-unesco/